сахарный диабет диета

Tout sur l'Apajh

Fédération Apajh
Apajh22

L'apajh 22 recrute

Handicap : projet d'hébergement novateur à Poul-Ranet - Ploumagoar

 

L'Apajh (association pour adultes et jeunes handicapés) des Côtes-d'Armor a tenu son assemblée générale mercredi au foyer Roger-Legrand, l'un de ses sept lieux d'accueil. Les six autres sites, dont le siège social, sont basés à Saint-Brieuc, Hillion et Yffiniac.

« Trois projets phares sont en cours de développement », souligne Patrick Barbier. Il s'agit du redéploiement de l'Institut médico-éducatif de Valais, dans le quartier de Cesson, à Saint-Brieuc ; de la création d'un foyer de vie à Plounévez-Moëdec, et du lancement d'un nouveau concept d'hébergement à Ploumagoar.

Dans les deux premiers projets, l'idée est de créer des lieux ouverts aux personnes du voisinage, de favoriser l'interaction. À Ploumagoar, qui compte actuellement 63 places d'hébergement, le projet est encore plus novateur : « Il s'agit de la mise à disposition des personnes en situation de handicap d'habitats intermédiaires au coeur d'un quartier », développe Pierre Delourme.

Ce nouveau type d'habitat consiste en de petites unités de trois studios indépendants, comportant une pièce de vie centrale commune. « La première unité de ce type sera construite au sein d'un lotissement de la ville de Ploumagoar, par Guingamp Habitat, dans le cadre d'une expérimentation menée avec le soutien du conseil général. »

 

Source: Ouest-France du 27/06/2013

 
Des échanges sur l'accessibilité universelle - Saint-Brieuc


L'association costarmoricaine pour adultes et jeunes handicapés a réuni ses salariés, vendredi, au lycée Freyssinet.

Jean-Louis Garcia, président de la fédération des associations pour adultes et jeunes handicapés (APAJH), a introduit, vendredi, au lycée Freyssinet, le thème de la journée : « Parcours de vie des personnes en situation de handicap et l'accessibilité universelle ».

La conception d'accessibilité de l'APAJH ne fait pas qu'interroger l'ensemble des handicaps. Elle dépasse le prisme physique de l'accessibilité, elle prend en compte l'ensemble de la chaîne de déplacements, mais va au-delà des transports et du cadre bâti. L'accessibilité universelle, c'est aussi l'accès à l'école, à l'emploi, au logement, aux soins, à une vie affective ainsi qu'aux pratiques culturelles et sportives, avec tous et pour tous.

Quatre ateliers ont été organisés : l'accessibilité par le travail, le logement, la culture et la citoyenneté. Ils ont permis de partager les expériences menées en interne. Les axes de travail ont aussi porté sur les actions emblématiques à initier pour que l'accessibilité universelle devienne, demain, une réalité.

« Pour une société du vivre ensemble »

De véritables états généraux sur ce thème se poursuivent actuellement au niveau régional. À l'issue de ces réunions, un rapport d'étape est établi et sera débattu lors du congrès du Mans en juin. Selon Jean-Louis Garcia, « avec l'accessibilité universelle, on s'engage pour une société du vivre ensemble qui se donne pour objectif l'accès à tout pour tous ».

 

Source: Ouest France

 
L'Apajh 22 réfléchit à l'accessibilité

De gauche à droite : Patrick Barbier, Pierre Delourme, Jean-Louis Garcia et Jean-Charles Sacchi.

Une journée, organisée par l'Apajh 22, a mis en lumière le problème de l'accessibilité des handicapés. Elle a notamment comporté quatre ateliers.

L'Apajh 22 (Association pour adultes et jeunes handicapés) organisait vendredi, au lycée Freyssinet, une journée sur le thème des « parcours de vie des personnes en situation de handicap et de l'accessibilité universelle ». Introduite par Jean-Louis Garcia, président de la Fédération des Apajh et organisée autour de quatre ateliers (travail, logement, culture, citoyenneté), cette journée a permis de partager des expériences d'accessibilité universelles menées en interne, et d'échanger sur la nécessaire interrogation des pratiques, selon les propos de Pierre Delourme, président de l'Apajh 22. Jean-Charles Sacchi, docteur en philosophie, a été invité à exprimer son regard sur l'accessibilité universelle par la culture et la citoyenneté, permettant ainsi d'élargir la réflexion. Un rapport d'étape sera présenté et débattu lors du congrès du Mans, en juin, et le texte définitif devrait être adopté au congrès de 2014...

 

Source: Le Telegramme

 
Semaine sur la Santé Mentale


L’Association UnVsti dans le cadre de la semaine sur la Santé Mentale organisée par la Ville de Saint-Brieuc. Nous renouvelons ce partenariat avec un grand rassemblement Flash Mob en 2013 dans une optique de mixité sociale et d’échanges. Mercredi 3 avril 2013 à 14h15 à Saint-Brieuc Le lieu est tenu secret pour un meilleur effet de surprise, restez connecté pour participer.

« Flash Mob » : C’est quoi ?

Un ou une Flash Mob (de l’expression anglaise identique, qu’on pourrait traduire pour « foule éclair » ou « mobilisation éclair »), ou Flash Mob, est le rassemblement d’un groupe de personnes dans un lieu public pour y effectuer des actions convenues d’avance, avant de se disperser rapidement. Le rassemblement étant généralement organisé au moyen d’Internet, les participants ne se connaissent pas pour la plupart.

Deux chorégraphies Flash Mob pour le festival ZTZ#9 :

1 - Flash Mob « WakaWaka » (adaptée par Nolwenn LE COQ et Maxime CONAN (IME du Valais - APAJH 22) et réalisée dans le cadre des rencontres singulières de la Ville de Saint-Brieuc en 2012)...

Source: Le programme ici

 
Info Apajh 2013 n°1

info0313La lettre de l’APAJH devient « APAJH Info » et renaît avec force et vigueur.

Deux exemplaires par an sont à l’ordre du jour. Je tenais aussi à revenir sur l’année 2012 qui a été marquée par la signature, avec le Conseil Général des Côtes d’Armor, d’un C.P.O.M. (Contrat Pluriannuel d’Objectifs et de Moyens). Cela nous permet d’avoir une vue pendant 5 ans sur nos réalisations et nos missions.

Notre engagement est d’ouvrir à tous le droit à une citoyenneté pleine et entière, nous devons imposer cette valeur indispensable à l’intégration, et à l’accessibilité universelle.
Les personnes en situation de ­handicap sont des personnes à part entière et non pas entièrement à part. Nous devons, sans relâche, travailler à l’amélioration de l’homme et de la société en vue de l’instauration d’une cité plus équitable. Pour ce faire, nous avons besoin de vous, soyez nombreux à rejoindre l’APAJH car plus nous serons nombreux, plus nous nous ferons entendre.

Si la personne en situation de handicap interroge notre monde plus que d’autres et ne demande pas la lune, c’est surtout parce qu’elle nous pose le problème de notre propre condition humaine, du sens de notre vie et de sa valeur.

Pierre Delourme
Président.

Télécharger la lettre d'information ici

 
Les Apajh du Finistère et des Côtes-d'Armor associées

23 octobre 2012


Les deux associations sont de dimensions semblables: l'Apajh 22 gère sept établissements,...

Source : www.letelegramme.com

 
Apajh-22. Redéploiement et ouvertures en projet

Le 23 juin 2012

L'assemblée générale de l'Association des personnes adultes et jeunes handicapées (Apajh-22) s'est tenue, mercredi, au siège de l'IME du Valais, sous la...

Source : www.letelegramme.com

 
«DébutPrécédent12SuivantFin»

Page 1 sur 2